Les petits boulots courants pour les étudiants (partie 1)

Pour financer vos prochaines études ou pour avoir un peu d’argent de poche, trouvez une occupation est une solution pour enrichir l’expérience professionnelle. En faisant des recherches sur internet, vous trouverez d’innombrables offres qui conviendront à votre emploi du temps. Que ce soit à temps partiel ou toute la journée, les petits boulots sont utiles. C’est une première expérience,voir même un grand pas pour certains, dans le monde professionnel.

Baby-sitter : un métier responsable                                                      

Les premiers critères pour faire du baby-sitting c’est d’aimer les enfants et savoir communiquer avec eux. Sans quoi, ne postulez pas pour en devenir une. Une baby-sitter est une personne qui garde les enfants lors de l’absence des parents. Lorsque les parents profitent d’un moment à deux en soirée ou s’ils sont tous les deux occupés à travailler, ils font appel au service d’une baby-sitter.

Soutien-scolaire

La majeure partie de ces individus sont tous des filles âgées de plus de 18 ans ou des jeunes femmes entre 21 à 25 ans. Ces dernières sont également des étudiantes qui cherchent des moyens financiers pour continuer ses études.Parfois, les parents préfèrent les services des femmes seniors qui ont plus d’expérience pour garder les enfants. Une baby-sitter doit être affectueuse, patiente, sensible aux règles de sécurité et responsable.

Un emploi conventionnel payé par heure ou par mois

C’est un métier occasionnel, mais qui gagne beaucoup dans la plupart des temps. Pour avoir plus de chance d’être embauché d’une manière correcte, consultez les agences qui recrutent ce genre de personne. Sachez que les parents ne confieront jamais leurs enfants à des débutants ou à n’importe qui. Comme tous les employés, la baby-sitter est une salariée qui doit remplir quelques conditions et formalités essentielles.

baby-sitters

Elle doit être affilée à la sécurité sociale et être déclarer auprès de l’URSSAF ou de la Caisse d’Allocations familiales par exemple. Par ailleurs, plus être dans les règles, certaines baby-sitter doivent signées un contrat de travail qui confirme son travail dans le foyer. Ainsi, elle sera soumise à des règles soumis à l’application de la convention collective. Ce contrat est bénéfique particulièrement en ce qui concerne le salaire mensuel ou horaire. Sachez qu’en moyenne, les baby-sitters doivent être rémunérées de 15 à 18 euros par heure selon cette convention.

Etre serveur dans un restaurant : un boulot en contact avec le monde

Pour trouver un petit job saisonnier pour rembourrer vos économies, le monde de l’hôtellerie et de la restauration est très prometteur. Réceptionniste ou serveur, les offres sont nombreuses particulièrement en période de vacance. Comme pour les autres métiers, le serveur est un employé conventionnel. Sa principale activité est de servir les clients et de veiller à leur confort durant leur passage dans le restaurant ou dans le café.

fot100310a_3

C’est un emploi équivalent à celui du maître d’hôtel, toujours en contact avec la clientèle. Un bon serveur doit savoir accueillir les clients avec de la courtoisie et plein de sourire. Il doit avoir une apparence bien respectée et une hygiène bien soignée. Au moins, cette personne devrait savoir les bases de la restauration comme tenir un plateau, ouvrir une bouteille de vin ou les bouteilles de bière, savoir dans quel côté servir le plat, etc,….

Les capacités requises pour devenir un serveur

job_etudiant

Au cas où le maître d’hôtel ou le gérant est absent, c’est le serveur qui prend sa place. Après avoir enregistré les commandes du client et les servir, il s’occupe également du paiement de la note. Ce dernier débarrasse également les vaisselles sales, nettoie la table, change la nappe et la prépare pour accueillir de nouveau client. En fait, le métier de serveur requiert de la rapidité tout en étant bien éveillé en portant les plateaux dans la salle au risque de tout laisser tomber. Enfin, un bon serveur doit avoir une « mémoire d’éléphant » qui n’oublie rien.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poursuivez votre lecture :

Publié le 5 août 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *