Faire ses études à l’étranger après un Bac +2/+3

Beaucoup d’étudiants projettent de poursuivre leurs études à l’étranger. Cela peut se faire après l’obtention du bac ou avec un bac +2 ou +3.

Un projet particulièrement excitant qui nécessite une préparation au préalable. En outre, un tel choix ne doit pas se faire à la légère. En ce sens, le jeune étudiant va bénéficier d’une formation complémentaire.

En raison de la conjoncture, ils sont nombreux à s’orienter vers des filières post-bac. Un phénomène croissant vu le niveau de qualification élevé, exigé par les entreprises. De fait, les titulaires de DUT et BTS choisissent de rester sur les bancs de l’école, malgré les opportunités d’emploi.

Obtenir un Bachelor en 1 an

Obtenir un Bachelor en 1 an

Les formations professionnelles en 2 ans qui sont propres au système universitaire français ne sont pas forcément reconnues à l’étranger. Pour cause, l’étudiant devra envisager une autre option, celle d’obtenir un Bachelor en un an.

Avec le système de crédits européens transférables, la mobilité est de mise pour les étudiants. Ainsi, les étudiants en possession d’un BTS ou d’un DUT en troisième année de Bachelor pourront être acceptés.

Toutefois, cela implique une traduction de leur diplôme avec la demande d’une équivalence pour les deux premières années de Bachelor. Quoi qu’il en soit, les universités étrangères sont les seules à valider le diplôme français ou pas.

Le Bachelor est une formation intéressante pour internationaliser son parcours, soit l’équivalent de la Licence en France. L’étudiant français pourra éventuellement envisager une poursuite d’études en Master.

En revanche, il devrait avoir un niveau d’anglais. Dans le cas échéant, il existe des écoles qui proposent aux étudiants de suivre une formation en langue au sein même de l’université.

Le DUETI ou DUETE Diplôme d’Université d’Études Technologiques Internationales/à l’Étranger

Diplôme d’Université d’Études Technologiques Internationales/à l’Étranger

En effectuant un stage professionnel validant le DUT, le DUETI ou Diplôme d’Université d’ Études Technologiques Internationales est le diplôme à disposer.

En fait, il permet de valider une année d’études à l’étranger après la validation du DUT, ce qui s’avère être un atout important pour valoriser son CV.

Il est à noter que le DUETI n’est pas un diplôme d’État, donc seules quelques universités le reconnaissent comme un Bac+3.

Sinon, les organismes spécialisés en partenariat avec des écoles et des universités extérieures seront en mesure de faciliter les démarches.

Ils se chargent généralement des accords de reconnaissance de certains diplômes conclus avec ces établissements. De plus, le choix du pays comme celui des domaines est vaste.

Poursuivez votre lecture :

Publié le 23 juillet 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.