Quelques conseils pour passer son examen en master science politique

C’est décidé ! Vous voulez continuer vos études et franchir la quatrième année. La majorité des Instituts d’Etude Politique propose un parcours en sciences politiques, mais il faut avoir les bagages nécessaires et passer trois années d’études équivalentes aux 180 ECTS. Pour que votre dossier soit sélectionné, suivez-les requêtes ci-dessous.

Avoir des compétences linguistiques haut niveau

A ce niveau d’étude, la majorité des étudiants doit avoir un niveau linguistique excellent. Pour se démarquer des autres et avoir une chance d’intégrer dans l’un des instituts, tous les profils sont étudiés. Ainsi,quelques soit votre lycée d’origine, série de baccalauréat, tous les candidats peuvent souscrire à ce parcours. Sachez que les étudiants qui ont suivi des cours hors du pays sont plus ou moins chanceux.

Au cas où vous avez des lacunes en langue, enrichissez vos compétences en lisant des ouvrages étrangers. Suivez de près la presse internationale sans oublier les actualités. Pour cela, il suffit de faire des recherches sur internet et de parcourir les divers articles sur le web. Suivez les actus sur tous les médias internationaux en essayant de lire les œuvres anglo-saxons, espagnols et même chinois. Surpassez toujours vos limites en faisant des recherches approfondies.

Faire des révisions en élaborant des fiches méthodologiques

Avant les épreuves à l’écrit, vous devez élaborer des fiches méthodologiques. Ce genre de document servira de petit rappel. Récapitulez là-dessus les cours de base sans oublier de noter tous vos recherches avec les connaissances acquises. Même si le stress monte à grand pas, vous devez rester calme.

Chacun à sa propre méthode lorsqu’il s’agit d’achever les révisions. Certains préfèrent ne rien faire à la veille des examens, d’autres révisent jusqu’au petit matin. L’objectif est d’avoir confiance en soi.

Une épreuve orale bien préparée

Le test oral est un examen très redouté par les étudiants. Cependant, s’il est bien préparé vous n’aurez rien à craindre. Lors de cet entretien, les jurys vont vous interroger sur quelques points précis : parcours, culture générale, objectif, motivation et le projet professionnel envisagé. En effet, c’est une circonstance qui ressemble à un entretien d’embauche.

Trente minutes avant d’entrer dans la salle d’interrogation, lisez bien votre lettre de motivation pour bien la maîtriser. N’oubliez pas d’emmener votre CV, il sera utile pour maintenir votre admission. Il retient souvent l’attention du jury. Au cas où vous avez effectué des stages, il faudra démontrer à l’assistance vos compétences ainsi que vos connaissances dans la réalité.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poursuivez votre lecture :

Publié le 10 avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *