Où sont les universités françaises dans les classements mondiaux ?

Tous les ans paraissent de nombreux classements mondiaux des meilleures universités. Difficile de s’y retrouver et d’y trouver aussi les facultés françaises car il faut parfois descendre assez bas dans la liste pour les trouver.

Le classement Jia Tong

Université d'Harvard

Université d’Harvard

Un des plus célèbres de ces classements est celui réalisé par l’université Jia Tong de Shangaï et existant depuis 2003. Il a toujours consacré Harvard à la première place et le cru 2015 perpétue cette tradition !

Voici les 10 premières places :

  1. Université d’Harvard
  2. Université Stanford
  3. Massachusetts Institute of Technologie
  4. Berkeley
  5. Université de Cambridge
  6. Université de Princeton
  7. California Institute of Technology
  8. University Columbia
  9. Université de Chicago
  10. Oxford

Pour trouver trace d’une faculté française il faut néanmoins descendre à la 36 ème place.

Université Pierre et Marie Curie

Université Pierre et Marie Curie

Voici, selon ce classement, les 10 meilleures universités françaises et leur rang respectif :

  • Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) : 36 ème
  • Université Paris-Sud : 41 ème
  • École normale supérieure (Paris) : 72 ème
  • Université de Strasbourg : 87 ème
  • Aix-Marseille Université : entre 101 ème et 150 ème
  • Université Paris Diderot (Paris 7) : entre 101 ème et 150 ème
  • Université Joseph Fourier (Grenoble 1) : entre 151 ème et 200 ème
  • Université Paris Descartes : entre 151 ème et 200 ème

Dans ce classement, six critères principaux sont pris en compte :

  • le nombre de prix Nobel et médailles Fields parmi les anciens élèves et parmi les professeurs
  • le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline
  • le nombre de publications dans les revues scientifiques Nature et Science
  • le nombre de chercheurs répertoriés dans le Science Citation Index-Expédie (SCIE) et le Social Science Citation Index (SSCI)
  • la performance moyenne des professeurs.

Le classement Quacquarelli Symonds

Ce sont bien sûr des critères particuliers, plus axés d’ailleurs sur la renommée que le contenu de l’enseignement. Néanmoins cela traduit bien au niveau international la valeur de tel ou tel diplôme. Mais il existe aussi le classement mondial QS établi par une société anglaise Quacquarelli Symonds. Là, c’est le Massachussetts Institute of Technology qui truste la première place depuis 3 ans maintenant.

Massachusetts Institute of Technology

Massachusetts Institute of Technology

Voici le classement des 10 premiers établissement mondiaux :

  • Massachusetts Institute of Technology
  • Harvard University
  • University of Cambridge
  • Stanford University
  • California Institute of Technology
  • University of Oxford
  • University College London
  • Imperial College London
  • Swiss Federal Institute of Technology (ETH Zurich)
  • Université of Chicago

Ici le classement se base sur un mix de différents critères, à savoir :

  • la réputation académique
  • la réputation auprès des recruteurs
  • le ratio enseignants-étudiants
  • le nombre de citations par enseignant-chercheur
  • le ratio d’enseignants internationaux
  • le ratio d’étudiants internationaux
École normale supérieure Paris

École normale supérieure Paris

Coté français on trouve là aussi nos universités et écoles classées assez loin malheureusement !

  • École normale supérieure 23 ème
  • École polytechnique 40 ème
  • Université Pierre et Marie Curie 137 ème
  • École centrale Paris (Supélec) 156 ème
  • École normale supérieure de Lyon 189 ème

Bien sûr, il existe encore bon nombre de classements de facultés à l’international. Et selon les critères retenus, les rangs de chacune de ces écoles varient, mais peu ou prou la tendance reste la même. Les premières places sont trustées par les établissements anglo-saxons, dans lesquels viennent s’insérer de temps quelques facultés européennes ou asiatiques. Le rang des établissements français est bien plus modeste comme on a pu le voir et ce, quel que soit le type de classement.

Néanmoins , à moins d’avoir des ambitions à l’international, il vaudra mieux , se rapprocher du classement des établissements français réalisé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur en fonction du taux d’insertion professionnelle. Voilà un critère concret et pratique qui vous offrira le pourcentage, selon la filière du nombre d’étudiants ayant un emploi 30 mois après l’obtention du diplôme. De quoi se donner un critère intéressant d’analyse avant de faire votre choix d’admission post bac !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Poursuivez votre lecture :

Publié le 15 février 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *