La colocation entre étudiants : bon ou mauvais plan ?

Cet article a été publié le 15 octobre 2019

Au cours de ces dernières années, la colocation étudiante séduit de plus en plus les jeunes. Ce système de logement permet à ces derniers de réduire leur loyer, d’autant plus qu’ils ne sont pas encore salariés.

En plus de son avantage financier, la colocation permet également de raffermir les liens sociaux. Toutefois, il y a quelques précautions à prendre avant de se lancer dans l’aventure.

L’avantage de faire une colocation étudiante

L’avantage de faire une colocation étudiante

L’étudiant qui vient de quitter le cadre familial va voler de ses propres ailes. En s’installant tout seul, il peut avoir du mal à s’en sortir, sans parler des frais de logement conséquent, notamment dans les grandes villes. La colocation entre étudiants offre ainsi la possibilité d’économiser sur le montant du loyer, et de bénéficier d’un logement plus grand.

En fait, cette pratique recèle des avantages non négligeables aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires. En dehors du loyer, les factures annexes seront également partagées entre les locataires.

Bien choisir ses colocataires

Bien choisir ses colocataires

Cependant, il est préférable de choisir des personnes ayant un mode de vie similaire au vôtre pour éviter les querelles en cohabitant ensemble. Pensez à vivre avec un ami faisant la même étude que vous ou un membre de votre famille.

Parfois même, il peut s’agir d’une personne inconnue. D’ailleurs, il existe des sites web dédiés à la colocation pour trouver un colocataire selon vos critères et vos besoins. Cela évite de tomber sur une personne dont le mode de vie est incompatible avec le vôtre.

Dans votre recherche, prenez le temps de discuter afin de faire plus ample connaissance au préalable.

Bon ou mauvais ?

Bien choisir ses colocataires

La colocation peut être une expérience enrichissante, dans la mesure où elle aide à affronter la succession naturelle entre la vie parentale et la vie étudiante. Elle met l’étudiant à des réalités pratiques et les capacités de chacun à vivre avec l’autre.

Toutefois, certains ne parviennent pas à se détacher des habitudes familiales. Dans ce contexte, la vie commune peut être un désastre.

Dans le cas des personnes habituées à la vie active ou une unité familiale déjà en place, les problèmes seront amoindris. Cela peut être le cas d’un couple qui a pris le temps de se connaître avant de se lancer dans la colocation.

Ces personnes-là vont pouvoir se parer plus efficacement face aux obstacles. Par ailleurs, la colocation déjà existante est beaucoup plus avantageuse, car tout le monde se connaît déjà, donc ceux-ci ont l’habitude de vivre en communauté. Par contre, l’intégration est un peu plus difficile.

En bref, l’essentiel pour réussir une colocation entre étudiantes, c’est de trouver quelqu’un dont le caractère de vos potentiels colocataires est en adéquation au vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.