Travailler dans le social : quelles opportunités de carrière ?

Cet article a été publié le 23 février 2020

En France, le secteur du social offre de nos jours de nombreuses opportunités de carrière. En effet, vous pouvez travailler dans le social en tant qu’éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants ou encore aide médico-psychologique… Sachez toutefois que pour pouvoir exercer certains de ces métiers, avoir suivi des formations spécifiques sera nécessaire. Focus sur les diplômes du secteur social et les opportunités de carrière.

Le social : des recrutements en forte progression

Si vous désirez travailler dans le social, sachez qu’au cours des prochaines années, vous devriez pouvoir trouver un emploi assez facilement. En effet, d’après l’enquête de la Darès sur les Métiers en 2022, ce secteur devrait continuer à recruter.

En effet, de nombreux travailleurs sociaux partiront progressivement à la retraite. Des recrutements sont donc à prévoir, surtout dans les métiers ou les structures dédiées aux personnes âgées, mais aussi dans le secteur des services à la personne.

Si vous envisagez plus tard de postuler dans une maison de retraite de Cuise la Motte, des Ardennes, ou encore de la Gironde, vous trouverez forcément un poste correspondant à vos attentes. Même chose si vous envisagez de travailler en tant qu’assistante maternelle, auxiliaire de vie sociale ou éducateur spécialisé, dans votre région.

Travailler dans le social

Secteur social : quels diplômes et quelles opportunités de carrière ?

Attention toutefois, en ce qui concerne le social, il faut savoir que dès le bac, chaque métier dispose de sa propre filière de formation professionnelle. Chacune vous préparera à un diplôme d’Etat, obligatoire pour exercer certains métiers comme assistant de service social, ou éducateur spécialisé.

Le DEASS

Proposé dans 73 établissements, le DEASS (diplôme d’État d’Assistant de Service Social) vous formera pour vous permettre de rejoindre les rangs des travailleurs sociaux généralistes. Vous en aurez besoin si vous souhaitez pouvoir accompagner des personnes sur des problématiques de violences, de travail, ou de maladie…

Le DECESF

Vous cherchez à travailler dans le service social d’une collectivité locale, dans un hôpital ou un office HLM ? Dans ce cas, c’est du DECESF (Diplôme d’État de conseiller en économie Sociale Familiale) dont vous aurez besoin. Ce diplôme est proposé par 91 établissements. Attention : vous ne pourrez y prétendre que si vous êtes titulaire du BTS Économie sociale familiale.

Le DEEJE, le DEES et le DEETS

Si vous désirez travailler auprès d’enfants, par exemple dans des crèches, des hôpitaux ou encore des centres de loisirs maternels, le DEEJE (Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants) sera le diplôme adapté.

Pour travailler auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes présentant un handicap ou des troubles du comportement, c’est le DEES (Dplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé) qui sera exigé. Celui-ci vous permettra d’exercer au sein de structures spécialisées comme des instituts médico-éducatifs ou des centres d’aide par le travail…

Le DEETS (Diplôme d’État d’Educateur Technique Spécialisé) sera pour sa part le sésame obligatoire qui vous permettra d’intervenir auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes handicapés dans le but de faciliter leur vie sociale et professionnelle.

A noter qu’il existe aujourd’hui 11 diplômes d’Etat du travail social. Certains seront accessibles sans le bac, tandis que pour d’autres le bac ou un bac + 2 seront nécessaires. Ces diplômes se préparent dans les écoles du social ou des établissements publics. Ils peuvent aussi être obtenus via des établissements privés agréés par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.